Cannes 2021 : Tableau des fabricants d'appareils photo
/ / Caméras du Festival de Cannes 2021 : la diversité est la clé

Caméras du Festival de Cannes 2021 : la diversité est la clé

Nous avons analysé l’enquête d’IndieWire concernant les caméras et les objectifs utilisés pour tourner plus de 50 longs métrages sélectionnés en avant-première à Cannes 2021. Fondamentalement, il n’y a pas de nouvelles sous le soleil. L’appareil photo le plus utilisé était l’ARRI Mini. Le Sony VENICE se situait à la deuxième place, puis un tas d’appareils photo argentiques ARRI, comme d’habitude. Nous sommes ravis d’explorer une partie solide du celluloïd dans cette liste (environ 24 %), et de plus, de révéler davantage de caméras qui ne sont pas considérées comme grand public. Regardons les graphiques ci-dessous.

IndieWire a contacté les directeurs de la photographie dont les longs métrages sont présentés en avant-première au Festival de Cannes 2021 pour savoir quels appareils photo et objectifs ils ont utilisés. YMCinema Magazine a pris ces données et construit des graphiques et des tableaux dédiés afin de rechercher une tendance et, espérons-le, d’en trouver une nouvelle.

Cet article se concentre sur les caméras. Un autre article consacré aux lentilles devrait être prêt prochainement. Cependant, parlons des caméras. Dans ce cas, vous souhaitez en savoir plus sur les raisons pour lesquelles ces outils ont été choisis par projet, consultez l’enquête complète IndieWire qui explique plus en détail la fabrication.

Explorez la liste ci-dessous qui montre la fonctionnalité, le nom du réalisateur, le nom du DP, les caméras et les objectifs utilisés. Les graphiques sont situés en dessous.

  1. « Annette» : Réal : Leos Carax, DP : Caroline Champetier. Appareils photo: 2 Sony VENISE et 2 Sony Alpha 7SII. Lentilles: Zeiss Suprême, Optimo Angénieux
  2. « Île Bergman”. Réal : Mia Hansen-Løve, DP : Denis Lenoir . Appareils photo: ARICAM Lite. Lentilles: Leitz Summilux Primes, Fujinon Premier zooms
  3. « Casablanca Beats”. Réalisateur : Nabil Ayouch, Directeur de la photographie : Virginie Surdej & Amine Messadi. Appareils photo: Sony FS7. Lentilles: zooms et amorces Canon EF
  4. « Conduire ma voiture”. Réalisateur : Ryusuke Hamaguchi, directeur de la photographie : Hidetoshi Shinomiya. Appareils photo: ARRI ALEXA Mini. Lentilles: Zeiss Ultra Prime, Angénieux HR Zoom
  5. « Jour du drapeau”. Réalisateur : Sean Penn, Directeur de la photographie : Daniel Moder. Appareils photo: ARRI 416. Lentilles: Zeiss Ultra Primes, 10-30 mm T1.6 Cooke, ARRI Swing et Tilt
  6. « La dépêche française”. Réalisateur : Wes Anderson, directeur de la photographie : Robert Yeoman. Appareils photo: ARRICAM ST. Lentilles: Cooke S4 et Cooke Anamorphic
  7. « Lingui, Les limites sacrées”. Réalisateur : Mahamat Saleh Haroun, directeur de la photographie : Mathieu Giombini. Appareils photo: MONSTRO ROUGE. Lentilles: Primo Panavision 70
  8. « Nitrame”. Réalisateur : Justin Kurzel, directeur de la photographie : Germain McMicking. Appareils photo: ARRI ALEXA Mini, ALEXA XT, Sony Video8. Lentilles: Panavision Ultra Speeds et Panavision Primo Zooms
  9. « Paris 13e”. Réal : Jacques Audiard, Directeur de la photographie : Paul Guilhaume. Appareils photo: Sony VENISE. Lentilles: Summilux et Angénieux Zooms
  10. « La grippe de Petrov”. Réalisateur : Serebrennikov Kirill, directeur de la photographie : Vladislav Opelyants. Appareils photo: ARRI ALEXA LF. Lentilles: Hawk Anamorphique et ARRI Anamorphique
  11. « Fusée rouge”. Réalisateur : Sean Baker, directeur de la photographie : Drew Daniels. Appareils photo: ARRI SR-3. Lentilles: Panavision automatique Panavision 16 mm et 50 mm, zoom Canon
  12. « L’histoire de ma femme”. Réal : Ildykó Enyedi, directeur de la photographie : Marcell Rév. Appareils photo: ARRICAM LT. Lentilles: Vitesses standard Zeiss
  13. « Titane”. Réalisateur : Julia Ducournau, directeur de la photographie : Ruben Impens. Appareils photo: ARRI Mini LF. Lentilles: Zeiss Suprême P
  14. « La pire personne du monde» Réalisateur : Joachim Trèves, directeur de la photographie : Kasper Tuxen. Appareils photo: ARRICAM LT. Lentilles: Cooke 5/i
  15. « Eau plate”. Réalisateur : Tom McCarthy, directeur de la photographie : Masanobu Takayanagi. Appareils photo: ALEXA Mini, ALEXA Mini LF. Lentilles: Leitz Summicron-C, Cooke FF Anamorphique
  16. « Le métro de velours”. Réalisateur : Todd Haynes, directeur de la photographie : Ed Lachman. Appareils photo: ARRI ALEXA Mini, Beaulieux 4008 (Super 8mm). Lentilles: Angénieux Zoom, Super8 Angénieux Zoom
  17. « Vache”. Réalisateur : Andrea Arnold, directeur de la photographie : Magda Kowalczyk. Appareils photo: Sony FS7. Lentilles: Vintage Carl Zeiss Jena Flectogon, Planaire, Distagon
  18. « La fête des Mères”. Réalisateur : Eva Husson, directeur de la photographie : Jamie Ramsay. Caméra: ARRI ALEXA Mini. Lentilles: Super Baltar, Cooke S4
  19. « Val”. Réalisateur : Leo Scott & Ting Poo, DP : Val Kilmer. Appareils photo: Canon C300, Canon XA40 4k. Lentilles: Canon CN E
  20. « La croisade”. Réal : Louis Garell, DP : Julien Poupard. Appareils photo: ARRI ALEXA Mini. Lentilles: Canon K35
  21. « Les Héroïques”. Réalisateur : Maxime Roy, directeur de la photographie : Balthazar Lab. Appareils photo: ARRI ALEXA Mini. Lentilles: Fujinon Zoom, Zeiss Super Speed
  22. « Marin de la Montagnes ». Réal : Karim Aïnouz, DP : Juan Sarmiento G. Appareils photo : Canon C300, Sony Alpha, Canon 814 XL-S, Canon AE1 Programm, iPhoneX. Objectifs : vitesses standard Lomo
  23. « Mi Iubita, Mon Amour”. Réalisateur : Noémie Merlant, DP : Evgenia Alexandrova. Appareils photo: Sony FS7. Lentilles: Zeiss Super Vitesse
  24. « Tom Médine”. Réalisateur : Tony Gatlif, directeur de la photographie : Patrick Ghiringhelli. Appareils photo: ARRI ALEXA Mini. Lentilles: Cooke anamorphique/i
  25. « Oranges sanglantes”. Réalisateur : Jean-Christophe Meurisse, directeur de la photographie : Javier Ruiz Gómez. Appareils photo: Sony F55. Verres : Angénieux Optimo
  26. « Bayou bleu”. Réalisateur : Justin Chon, directeur de la photographie : Matthew Chuang et Ante Cheng. Caméras : ARRI 416, ARRI SR2, ARRI AMIRA. Lentilles: Zeiss Super Speed, Canon 8-64mm T2.4, Canon 11-165mm T2.5
  27. « La Civile”. Réalisateur : Teodora Ana Mihai, directeur de la photographie : Marius Panduru. Appareils photo: Sony FX9. Lentilles: Zeiss Suprême Primes
  28. « Gaey Wa’r” (“Sur la rue”). Réalisateur : Jiazuo Na, directeur de la photographie : LI Jianeng. Appareils photo: Arme ROUGE VV / Gémeaux ROUGE. Lentilles: ARRI Master Prime / Sigma FF High-Speed ​​Prime
  29. « Assignation à domicile”. Réalisateur : Aleksey German Jr., directeur de la photographie : Ivan Burlako. Appareils photo: Canon C300 Mark III. Lentilles: Sumire Prime
  30. « Que ce soit le matin”. Réalisateur : Eran Kolirin, directeur de la photographie : Shai Goldman. Appareils photo: ARRI ALEXA Mini. Lentilles: Scorpion Anamorphique
  31. « Onoda, 10 000 nuits dans la jungle”. Réalisateur : Arthur Harari, directeur de la photographie : Tom Harari. Appareils photo: Hélium ROUGE Lentilles: Cooke S4
  32. « Prières pour les volés”. Réalisateur : Tatiana Huezo, directeur de la photographie : Dariela Ludlow. Appareils photo: ARRI ALEXA Mini. Lentilles: Leica Sumillux
  33. « Desserrer les poings”. Réalisateur : Kira Kovalenko, directeur de la photographie : Pavel Fomintsev. Caméra: ARRI ALEXA Mini. Lentilles: Cooke S4/i
  34. « Amparo”. Réalisateur : Simón Mesa Soto, directeur de la photographie : Juan Sarmiento G.. Appareils photo: ARRI ALEXA XT. Lentilles: Kowa Cine Promiser
  35. « Anaïs amoureuse”. Réal : Charline Bourgeois-Tacquet , DP : Noé Bach. Appareils photo: ARRI ALEXA Mini. Lentilles: Hawk V-Lite, Angénieux Optimo
  36. « Liberté”. Réalisation : Clara Roquet, DP : Gris Jordana. Appareils photo: ARRI ALEXA Mini. Lentilles: Cooke Panchro
  37. « Olga”. Réalisateur : Elie Grappe, Directeur de la photographie : Lucie Baudinaud. Appareils photo: Sony VENISE. Lentilles: Zeiss Suprême Prime
  38. « Une fille rayonnante » . Réalisateur : Sandrine Kiberlain, Directeur de la photographie : Guillaume Schiffman. Appareils photo: ARRI Mini LF. Lentilles: ARRI Signature Prime
  39. « Petit corps”. Réalisateur : Laura Samani, directeur de la photographie : Mitja Ličen. Appareils photo: ARRI ALEXA Mini. Lentilles: Zeiss Ultra Prime
  40. « Conte d’amour et de désir ». Réalisation : Leyla Bouzid, DP : Sébastien Goepfert. Appareils photo: ARRI ALEXA Mini. Lentilles: Série Cooke S3, Angénieux Optima Zoom
  41. « zéro baise donnern ». Réalisateur : Emmanuel Marre & Julie Lecoustre, Directeur de la photographie : Olivier Boonjing. Appareils photo: Panasonic S1H, iPhone 11 Pro. Lentilles: Mamiya Sekor C, Canon FD, Canon LTM
  42. « Une Chiara”. Réalisateur : Jonas Carpignano, directeur de la photographie : Tim Curtin. Appareils photo: ARRIFLEX 416, ARRIFLEX SR3, ARICAM LT, ARICAM 235. Lentilles: Zeiss Ultra Prime
  43. « Entre deux mondes”. Réalisateur : Emmanuel Carrère, directeur de la photographie : Patrick Blossier. Appareils photo: Sony VENISE. Lentilles: Angénieux Optimo Zoom
  44. « Les braves”. Réalisation : Anaïs Volpé, DP : Sean Price Williams. Appareils photo: Digital Bolex D16. Lentilles: Verres Elite Super 16
  45. « Clara Sola”. Réalisateur : Nathalie Álvarez Mesén, Directeur de la photographie : Sophie Winqvist Loggins. Appareils photo: ARRI ALEXA Mini. Lentilles: Cooke Anamorphics
  46. « L’employeur et l’employé”. Réalisateur : Manuel Nieto Zas, directeur de la photographie : Arauco Hernandez Holz. Appareils photo: Sony VENISE. Lentilles: Cooke Mini S4
  47. « Întregalde”. Réalisateur : Radu Muntean, directeur de la photographie : Tudor Vladimir Panduru. Appareils photo: ARRI MINI LF. Lentilles: Cooke S7
  48. « Battements magnétiques”. Réalisateur : Vincent Maël Cardona, Directeur de la photographie : Brice Pancot. Appareils photo: ARRI ALEXA Mini. Lentilles: Technovision Anamorphique Zeiss
  49. « Méduse”. Réalisateur : Anita Rocha da Silveira, directeur de la photographie : João Atala. Appareils photo: ARRI ALEXA Mini. Lentilles: Cooke 2x Anamorphic SF, Cooke Mini S4, Century 600mm, Angénieux 44-440mm Anamorphique
  50. « Murina”. Réalisateur : Antoneta Alamat Kusijanovic, directeur de la photographie : Hélène Louvart. Appareils photo: ARRI ALEXA Mini. Lentilles: Cooke Mini S4i, Angeniuex EZ
  51. « Ondulations de la vie”. Réalisateur : Wei Shujun, Directeur de la photographie : Wang Jiehong. Appareils photo: ARRI ALEXA SXT, ARRI ALEXA Mini. Lentilles: ARRI Master Prime
  52. « Le Souvenir Partie II”. Réalisateur : Joanna Hogg, directeur de la photographie : David Raedeker. Appareils photo: ARRI 416, Moviecam, Sony VENISE. Lentilles: Zeiss haute vitesse, zooms Canon

Explorez ci-dessous, qui est basé sur les données ci-dessus – (Cliquez sur l’image pour une vue en pleine résolution):

Cannes 2021 : Tableau des caméras

Le tableau des caméras de Cannes 2021 est composé de plus de 26 caméras et constitue ainsi le tableau le plus diversifié, par rapport aux autres grands tableaux de caméras que nous avons réalisés au fil des ans (Oscars, Sundance, Cannes, Golden Globe et Netflix). De plus, sans analyser les objectifs utilisés sur les films de Cannes 2021, la grande diversité est immédiatement remarquée. Cela ne signifie qu’une bonne chose puisque nous interprétons cela comme un acte de courage créatif. Ces cinéastes ne se sont pas retirés pour essayer quelque chose qui n’est pas considéré comme grand public (par exemple, consultez le Digital Bolex qui produit des images époustouflantes). Oui, beaucoup d’entre eux n’ont pris aucun risque en choisissant l’ARRI Mini, mais d’autres ont insisté pour se lancer dans l’art du celluloïd et du tournage de film.

Comme expliqué, le graphique montre une partie solide des appareils photo argentiques, ce qui n’est pas si anodin dans la réalisation de films indépendants. De plus, il est très agréable de voir les caméras argentiques (ARRICAM et ARRI 416) en troisième position. En outre, l’utilisation d’appareils photo argentiques moins familiers est également perceptible. Explorez le camembert ci-dessous qui illustre la segmentation du film par rapport au numérique concernant Cannes 2021.

Cannes 2021 n’est pas seulement un festival de films, mais un festival de caméras et d’objectifs. La diversité des outils utilisés parle d’elle-même. Faire un film, c’est oser et sortir de sa zone de confort pour créer quelque chose d’incroyable. C’est pourquoi ces festivals de films indépendants peuvent être utilisés comme un indicateur important de la créativité et une plaque tournante où vous pouvez trouver les créateurs de contenu les plus talentueux. Nous espérons également publier le tableau des objectifs, bien qu’il soit beaucoup plus compliqué à assembler.

Mettre à jour: L’article sur les lentilles est prêt. Lisez Les objectifs du Festival de Cannes 2021 : beaucoup d’optiques !